Draguer ou se faire draguer : ce que les hommes préfèrent

Draguer ou se faire draguer : ce que les hommes préfèrent


Il a toujours incombé aux mâles de faire la cour à ces gentes dames afin d’essayer de leur voler leur cœur. Mais à présent, les mœurs ont évolué, et nous pouvons déjà voir quelques femmes qui prennent les choses en mains. Mais en réalité, que préfèrent ces messieurs ?


Les dragueurs


Les conservateurs : Il va de soi que ceux qui désirent conserver les mœurs d’antan apprécient de faire la cour à celles qui leur plaisent. Ainsi, il rejettera toute idée selon laquelle les femmes peuvent désormais aussi s’adonner à cette activité. Ils aiment garder l’image de l’homme courtois et galant, qui a le devoir de faire le premier pas.


Les hommes machos : Ces derniers trouveront tout à fait inconvenant, voire portant atteinte à leur statut de mâle viril, le fait qu’une femme vienne les draguer. Pour eux, le fossé entre hommes et femmes existe bel et bien.


Les vantards : Ils croient fermement qu’aucune fille ne saurait résister à leur charme. De ce fait, ils se délectent d’aller faire la « chasse » aux jeunes gazelles qu’ils estiment à leur hauteur.


Les « moins » dragueurs


Les plus timides : Ayant du mal à s’exprimer ouvertement devant des femmes, ils seront ravis à l’idée que ce soit elles qui viennent les accoster. En plus, leur timidité peut être un atout pour eux, car attirant certaines femmes. Pour un premier contact, ils ne sont jamais très doués. Ils évoluent petit à petit au fil des échanges.


Les efféminés : En constatant seulement leur tendance, il est assez normal qu’ils adorent se faire draguer par la gent féminine, voire des garçons manqués. On ne peut pas leur en vouloir. C’est leur nature.


Les peureux : Alors, eux, ils n’oseront jamais faire le premier pas de peur de se faire rejeter. Quitte à laisser passer une belle occasion, ils préfèrent jouer la carte de la sécurité.